Cerrar Mapa

Master en

Marketing agroalimentaire

Prochaine édition : 1e partie : 25 septembre 2017 - 1 juin 2018 / 2e partie : septembre 2018 - juin 2019

Master en

Marketing agroalimentaire

Procédure générale

La structure d'assurance qualité de l'IAMZ-CIHEAM est formée par les organes suivants :

  • ­Le Secrétariat Général et le Conseil d'Administration du CIHEAM. Le Conseil d'Administration est composé de représentants des 13 pays membres de l'institution, faisant autorité dans le monde académique ou celui de la recherche et désignés par leurs gouvernements respectifs pour assumer ce rôle
  • ­Le Directeur et l'Administrateur Principal de Formation de l'IAMZ
  • ­La Commission d'Études pour chacun des programmes Master
  • ­La Commission ad-hoc d'experts internationaux internes et externes pour chacun des programmes Master, lesquels portent conseil, toutes les quatre ou cinq éditions, quant à l'implantation et au suivi périodique

Chaque année l'IAMZ rend compte au Secrétariat Général et au Conseil d'Administration du CIHEAM, sous la responsabilité desquels sont attribués les titres de Master décernés par l'institution, des résultats des évaluations menées et des actions entreprises dans le but d'améliorer la qualité des programmes Master.

Chaque programme Master est supervisé par une Commission d'Études remplissant, entre autres, des missions liées à la mise en place et au suivi du système d'assurance qualité pour chaque spécialité concrète, qui consistent à : (i) définir les compétences et les connaissances que doivent acquérir les étudiants du Master ; (ii) fixer les critères et les conditions d'accès aux études ; (iii) encourager et promouvoir la mobilité des étudiants et du personnel académique qui participent au Master ; et (iv) veiller à l'excellence académique du Master pour ce qui est de son organisation, de ses contenus et de ses enseignants, conformément au règlement académique du CIHEAM, et au respect des standards de qualité exigés par les organes d'évaluation, ceux du CIHEAM comme ceux du système de l'enseignement supérieur espagnol, dès lors que ce titre est reconnu par le gouvernement de l'Espagne comme étant équivalent au titre officiel universitaire espagnol.

En application du règlement académique du CIHEAM, lorsqu'un programme Master est proposé pour une nouvelle spécialisation, un groupe international d'experts de cette spécialité forme une Commission ad-hoc qui oriente l'institution concernant les compétences, les contenus et les activités d’apprentissage du nouveau programme et propose également l'ensemble des professeurs invités qui développeront le programme. Cette Commission est composée d'un total de cinq ou six experts externes (professeurs d'universités, chercheurs d'organismes publics de recherche et professionnels d'institutions et d'entreprises privées du secteur) et des responsables de formation de l'IAMZ et des institutions coorganisatrices (dans le cas des Masters que l'IAMZ organise en collaboration). Un des membres de cette Commission ad-hoc est désigné en tant que Directeur Scientifique du Master pour coordonner les aspects scientifiques du programme et superviser son déroulement ; dans certains cas plusieurs directeurs scientifiques sont désignés, en particulier lorsque la multidisciplinarité du programme ainsi l'exige. La Commission d'Études peut également demander conseil aux membres de la Commission ad-hoc pendant le suivi du programme si elle le juge utile.

Pendant le déroulement des programmes, la Commission d'Études effectue un suivi continu du programme, à travers les enquêtes réalisées auprès des étudiants et des professeurs, et par consultation d'autres acteurs impliqués. À la fin de chaque édition d'un Master, la Commission d'Études évalue les résultats et propose les actions d'amélioration pertinentes pour l'édition suivante. Dans le cas des programmes Master coorganisés avec d'autres institutions, les représentants de chaque institution coorganisatrice au sein de la Commission sont responsables de faire en sorte que les procédures appliquées soient conformes au système d'assurance qualité de leur propre institution, et ce sont eux qui assurent par la suite le suivi de sa mise en place dans cette institution.

 

Procédure d'évaluation et d'amélioration de la qualité de l'enseignement et des enseignants

Aussi bien pour la première que pour la deuxième partie du programme, des enquêtes sont effectuées auprès des étudiants pour évaluer que les résultats d’apprentissage ont été effectivement atteints, et pour vérifier la qualité et l'adéquation des activités d’apprentissage réalisées, la qualité des enseignants, et la convenance des ressources matérielles et des services disponibles. De même, des enquêtes sont menées auprès des professeurs afin qu'ils puissent proposer des amélioration aussi bien pour leur thème que pour l'ensemble du programme, et pour qu'ils évaluent la concordance du temps assigné, la contribution aux résultats d’apprentissage, les nouvelles activités d’apprentissage possibles à définir, l'intérêt et l'implication des étudiants et la qualité de l'organisation.

Après quatre ou cinq éditions une évaluation en profondeur est réalisée pour réorienter le programme. L'évaluation est effectuée par un comité international auquel participent la Commission d'Études IAMZ-CIHEAM du Master, des experts externes à l'institution et au programme et des professeurs du programme. L'objectif de cette évaluation est de réviser en profondeur le contexte et les objectifs du Master, d'analyser la structure du programme, d'actualiser les contenus et les activités et d'examiner l'ensemble des enseignants. Avant la réunion d'évaluation, chaque membre du comité reçoit : un rapport exhaustif sur tous les aspects des dernières éditions du programme ; un résumé du résultat des enquêtes menées auprès des étudiants et des professeurs de ces éditions ; et une analyse des enquêtes menées auprès des anciens élèves du programme (ces enquêtes revêtent un grand intérêt pour ce type d'évaluation, puisque les anciens élèves jugent le programme avec un certain recul concernant l'application des contenus à l'activité professionnelle).

 

Procédure d'assurance qualité pour la mobilité des étudiants lors de la deuxième partie du programme

La deuxième partie du Master (deuxième année académique) est réalisée en régime de mobilité dans des institutions de prestige collaborant avec l'IAMZ pour le déroulement de cette partie du programme. Pour plus d'information sur les caractéristiques de cette partie du programme voir les rubriques Information générale et Structure des cours et guide des unités d’enseignement.

Depuis sa première édition en 1987, le Master a su s'attirer la collaboration de nombreuses institutions, optimisant ainsi le choix des centres où les étudiants poursuivent leur parcours, en se basant sur la qualité scientifique de ces institutions, sur leur souci d'implanter une formation solide et innovatrice et sur la satisfaction des étudiants.

Les étudiants ainsi que les encadreurs reçoivent une information détaillée sur les résultats d’apprentissage, les délais, le mode et les critères d'évaluation, les normes de présentation de documents, etc. pour garantir la qualité de la formation lors de cette période de mobilité et pour un meilleur fonctionnement de celle-ci.

Pendant l'unité "Introduction à la recherche", pour contrôler l'avancement et la qualité de la formation, les étudiants doivent envoyer périodiquement à la Commission d'Études IAMZ-CIHEAM du Master au moins trois rapports détaillant : (i) la planification du travail et le calendrier prévu ; (ii) le matériel utilisé, les techniques appliquées et la méthodologie employée ; (iii) les données montrant l'ampleur du travail réalisé lors de chaque phase ; (iv) l'avancement accompli pour les différentes activités qui sont menées pour chaque phase du projet ; et (v) les obstacles rencontrés pour chaque partie du projet et les solutions appliquées.

À la fin de la deuxième partie du Master, les étudiants remplissent un questionnaire où ils évaluent en détail la formation reçue,  le conseil fourni par les encadreurs et le degré de satisfaction concernant les institutions d'accueil et les départements auxquels ils ont été rattachés.

La Commission d'Études IAMZ-CIHEAM du Master évalue à la fin de chaque édition le déroulement de cette activité et propose les améliorations pertinentes en se basant sur le résultat des projets de recherche développés, des enquêtes menées auprès des étudiants et de l'évaluation réalisée par les encadreurs sur les performances et l'attitude des étudiants.

 

Procédure d'analyse de l'insertion professionnelle des anciens élèves et de leur satisfaction par rapport à la formation reçue

Toutes les quatre ou cinq éditions du Master, une enquête très détaillée est effectuée auprès des étudiants des dernières promotions. Ce questionnaire permet d'actualiser les données personnelles et les diplômés évaluent et commentent les principaux aspects suivants :

  • Leur activité professionnelle actuelle, ce qui permet d'évaluer leur progression professionnelle en général et, en particulier, leur implication dans la spécialisation qu'ils ont suivie dans le cadre du Master.
  • L'utilité du programme pour leur carrière professionnelle.
  • L'évaluation de l'orientation actuelle du Master et de ses contenus, en profitant du recul que leur confère leur expérience professionnelle dans le domaine.

 

Procédure d'analyse de la satisfaction des différentes parties prenantes et prise en compte des suggestions et réclamations

En plus des enquêtes effectuées périodiquement, les étudiants peuvent aussi canaliser leur griefs et leurs commentaires par l'intermédiaire du coordinateur technique du Master, avec qui ils sont en contact direct tous les jours. Ils peuvent de même tenir des réunions avec le directeur de l'IAMZ et/ou la Commission d'Études IAMZ-CIHEAM du Master lorsque ceci s'avère nécessaire en raison de la nature des questions à examiner.

Les professeurs transmettent également leurs commentaires, leurs suggestions ou leurs réclamations par le biais des enquêtes qu'ils remplissent. De plus, ils sont en contact direct et continu avec le coordinateur technique du Master et ils peuvent s'adresser directement au Directeur et à l'Administrateur de Formation de l'IAMZ pour exposer à tout moment leurs critiques et leurs suggestions.

L'ensemble du personnel de l'IAMZ, entièrement consacré aux tâches organisationnelles de la formation, peut émettre directement des commentaires, des suggestions et des réclamations auprès du coordinateur technique du Master ou de l'équipe de direction de l'institution.