Cerrar Mapa

Master Universitaire en

Amélioration génétique végétale

Édition actuelle : 1e partie : 26 septembre 2016 – 9 juin 2017 / 2e partie : septembre 2017 – juin 2018 ··
Prochaine édition : 1e partie : septembre 2018 – juin 2019 / 2e partie : septembre 2019 – juin 2020

Master Universitaire en

Amélioration génétique végétale

Description générale de l’unité

ECTS : 6
Heures de contact : 70 (30 cours, 40 travaux pratiques)
Heures de travail personnel : 80
Type : Obligatoire
Lieu de déroulement : Institut Agronomique Méditerranéen de Zaragoza
Organisation temporelle
-  Cette unité a lieu en première année académique du Master pendant le premier semestre.
-  L'évaluation de l'unité est basée sur un examen théorico-pratique et sur la notation du travail de groupe, pendant le premier semestre.
Requis et permanence
Il n'y a pas de pré-requis
Méthodes d'enseignement
Combinaison de cours et de travaux pratiques, et étude et travail en groupe.
Langue
Les professeurs délivrent les cours en espagnol ou en anglais. Dans ce dernier cas, la traduction simultanée est assurée vers l'espagnol. La documentation fournie par les professeurs est en espagnol ou en anglais.


 

Présentation de l'unité et contexte dans l'organisation des études

La première partie de l'unité aborde la conception et l'analyse de dispositifs expérimentaux individuels tandis que la deuxième partie a trait aux essais multilocaux. Après un passage en revue des principaux concepts statistiques nécessaires pour comprendre l'interaction génotype x environnement (GxE) et l'adaptation phénotypique, sont présentés les principes, les objectifs et les méthodes statistiques pour leur analyse. Afin d'illustrer la théorie, des travaux dirigés et des séances pratiques sont réalisés, et les étudiants effectuent un travail en groupe concernant l'étude statistique de l'interaction GxE et l'adaptation. Comme complément il est décrit comment gérer un ensemble de données et caractériser l'environnement. L'outil informatique employé est le logiciel Genstat Discovery, en libre accès pour les professionnels des pays en voie de développement et pour tous les types d'enseignement universitaire.

 

Compétences

Compétences spécifiques

  • CS4 Comprendre et utiliser des outils quantitatifs pour la résolution de problèmes biologiques, mathématiques et statistiques.
  • CS5 Concevoir, planifier et analyser des expérimentations statistiques agricoles avec une méthodologie rigoureuse, en tenant compte des limitations que présente l'approche expérimentale.
Compétences générales
  • CG5 Apprendre et travailler de façon autonome, réagir face à des situations imprévues et réorienter une stratégie si nécessaire.
  • CG6 Travailler en groupe et favoriser des attitudes d'échange et de collaboration avec d'autres étudiants, chercheurs et professionnels.
  • CG7 Communiquer les raisonnements et les conclusions autant à un auditoire général qu'à un public spécialisé.
  • CG8 Rédiger des documents de présentation et synthèse, préparer et présenter des communications orales et les soutenir.

 

Résultats d'apprentissage

À l'issue de l'apprentissage de l'unité, l'étudiant :

  • Connaît les principes statistiques d’importance pour l’analyse de données dans le cadre de programmes d’amélioration génétique végétale
  • Utilise les méthodes statistiques, en particulier celles qui concernent les dispositifs expérimentaux et la régression linéaire, pour une interprétation correcte des résultats
  • Sait utiliser le software informatique d’utilité pour les analyses statistiques
  • A acquis une expérience pratique en matière de traitement, d’analyse et d’interprétation de données réelles issues d’expérimentations propres à l’amélioration génétique végétale
  • Est conscient de l’importance de l’interaction génotype-environnement (GE) comme déterminant de l’adaptation des variétés à développer dans le cadre d’un programme d’amélioration et connaît les différents modèles d’analyse GE et d'interprétation des résultats
  • Connaît certains outils employés pour la caractérisation environnementale, potentiellement utilisables pour des analyses GE plus complexes.

 

Contenu

  • Dispositifs et analyse d'essais individuels
  • Dispositifs et analyse d'essais multilocaux
    • Traitement des données
    • Caractérisation environnementale
    • Interaction Génotype-Environnement (GxE)

Activités d'apprentissage

Activité d'apprentissage 1 : Cours magistraux combinés à des exemples
ECTS : 3
Heures : 75
Pourcentage en contact : 40%

Activité d'apprentissage 2 : Travaux pratiques de résolution d'exercices et de problèmes en salle d'informatique
Le premier objectif de ces séances pratiques est d'apprendre à manier le logiciel statistique JMP. Parallèlement, il est également montré comment utiliser Excel en tant qu'outil pour certaines analyses statistiques de base. Tout au long des séances pratiques les étudiants, en groupes de deux, résolvent tous les exercices présentés lors des cours théoriques concernant les analyses statistiques de base et les dispositifs d'essais individuels et multilocaux.
ECTS : 2,4
Heures: 60
Pourcentage en contact: 60%

Activité d'apprentissage 3 : Travail en groupe de quatre ou cinq étudiants où il leur est distribué un ensemble de données provenant d'essais multilocaux de différentes cultures et zones géographiques qui comprennent différentes variables à analyser, telles que variétés, environnements, années, et rendement. Chaque groupe choisit une base de données et applique de façon pratique toutes les analyses statistiques pertinentes et dégage les conclusions de ces analyses. Chaque groupe doit préparer un document de synthèse qui fera l'objet d'une présentation publique et d'une discussion conjointe.
ECTS : 0,6
Heures : 15
Pourcentage en contact : 25%

 

Méthodes d'évaluation

Système d'évaluation 1 : Examen théorico-pratique réalisé sur ordinateur, visant à résoudre des exemples de données concrètes auxquels s'ajoutent de brèves questions théoriques rédactionnelles. L'examen évalue autant le contenu de la partie plus théorique que la capacité à résoudre les exercices réalisés individuellement.
Pour l'examen écrit les questions sont notées d'après la précision conceptuelle et technique de la réponse et la démarche du raisonnement, et les exercices sont notés selon la compréhension de la méthodologie et la validité des résultats.
Pondération : 80% de la note finale de l'unité

Système d'évaluation 2 : Évaluation du travail en groupe. Chaque groupe présentera et soutiendra publiquement le travail réalisé devant les professeurs de l'unité et les autres groupes. Il est tenu compte aussi bien du document écrit que de la présentation et la soutenance publique faite par chaque membre du groupe.
Chaque groupe fait l'objet d'une qualification globale, où est évaluée la compréhension de la méthodologie, les résultats obtenus et la qualité des conclusions.
La qualification de chaque membre du groupe provient à 75% de la qualification globale du travail, et à 25% de la qualification individuelle qui lui est accordée par les professeurs, où est évaluée sa participation au travail global, la clarté de son exposé et la solidité de son argumentation.
Pondération : 20% de la note finale de l'unité

 

Professeurs

Ricardo BLANCO, UdL, Lleida (Espagne)
Francesc FERRER, UdL, Lleida (Espagne)
Marcos MALOSETTI, Wageningen UR (Hollande)
Ignacio ROMAGOSA, IAMZ-CIHEAM, Zaragoza (Espagne)
Fred VAN EEUWIJK, Wageningen UR (Hollande)
Jordi VOLTAS, UdL, Lleida (Espagne)